jardin potager

Le jardin : une façon naturelle et sympathique d'être en contact avec la nature !

 

Que se passe t'il dans un jardin, et au potager, au fil des mois et des saisons ?

Chaque année, j'ai l'impression de le redécouvrir !

Après une période d'hivernage, c'est toujours avec le même plaisir que je vois renaître la nature.

Dès le mois de mars, je recommence la culture de mon potager... Il y a toujours une part de surprise,

car aucune année ne se ressemble...

 MOIS DE FEVRIER

Au mois de février le jardin est encore au repos.  J'ai profité d'un après-midi ensoleillé pour élaguer un "sorbier des oiseaux", qui est installé au fond de mon jardin. Dans un petit jardin, il est d'autant plus important de maintenir les arbres à une taille raisonnable pour favoriser au maximum l'ensoleillement des autres végétaux.

 

 Les premières floraisons

Floraison du Noisetier. Les chatons mâles sont simples et longs et mesurent jusqu'à 6 centimètres.  Les fleurs femelles sont serrées dans les bourgeons  et ne laissent dépasser que les stigmates rouges. Il est auto-stérile, c'est à dire que son pollen ne peut pas féconder son propre pistil, mais celui d'un autre arbre de la même espèce. Pour cette raison, il est nécessaire d'en planter aumoins deux.

Le "Bergénia Cordifolia" est une plante à floraison précoce. Elle est  originaire du Tibet, ou elle pousse en altitude. 

  

 

                                                                                                       MOIS DE MARS 

 C'est le moment de préparer le sol du potager en apportant un amendement organique.

J'utilise un compost à base de bois, d'écorce, de feuilles, d'herbes,  de déchets de légumes et fruits, ainsi que de fumier de cheval.

Je répands ce compost sur une épaisseur d'environ 5 centimètres, sur toute la surface du potager.

 Ce compost apportera les nutriments dont les végétaux ont besoin pour leur croissance, et contribuera à maintenir l'humidité du sol.

 

Ensuite, je l'incorpore au sol avec une fourche-bêche.

C'est la couche de terre la plus en surface qu'il faut affiner le plus possible, afin de la préparer pour les semis.

Pour terminer, je ré-installe mes allées mobiles en rondins de bois, 

qui me permettent de circuler facilement sans trop tasser le sol.

 

 

jacynthes, jonquilles, anémones, aubrietas, pensées naines

 

buis, mahonias, pensées, bergénias cordifolias, c'est le printemps !

 

MOIS D'AVRIL

 

 Première semaine d'avril : floraison de pommiers (variété golden, en espalier côté sud)

Floraison de poirier (variété conférence)

 

 Deuxième semaine d'avril : floraison de lilas

 

MOIS DE MAI

 

 

 

 

Nous sommes au mois de mai, et les quatres carrés de mon jardin sont plantés.

Les petits pois sont en fin de floraison et les cosses commencent à se former et à grossir.

Les plants de tomates fleurissent et son vigoureux. C'est prometteur !

Au premier plan, deux lignes de haricots et une ligne de poirées.

La salade à couper est à maturité. 

  

 Les  courgettes et les poirées se développent.

A retenir : Il faut de préférence arroser le soir, sinon tôt le matin, pour que la plante puisse profiter de l'eau.

 En dehors, l'évaporation de l'eau est trop rapide.

 Certaines plantes, comme les tomates, courgettes, haricots n'aiment pas être arrosées sur leur feuillage.

 Cela favorise certaines maladies. Il est de ce fait essentiel d'arroser au pied.

 

 

 

 C'est aussi le moment de faire la cueillette des cerises. Et pourquoi pas

 faire une petite dégustation sur place !

 

 

 

 

 

Le chèvre-feuille et les campanules sont en fleurs.

 

MOIS DE JUIN 

 

 

Les cosses de pois arrivent à maturité, alors que les tomates continuent de se développer.

 

 Les fruits des pommiers et des poiriers se forment.

 

 

 Deux lignes de haricots nains, une ligne de poirées et de lavandes en fleurs. 

 

 

  

 Photo prise au mois de juin : les tomates poursuivent leur croissance.

 J'apporte une fois par mois un arrosage à base de purin d'ortie, qui est un engrais naturel.

 

  MOIS DE JUILLET

 A partir de début juillet les tomates se colorent et la récolte quotidienne des fruits mures peut commencer.

Leur récolte va s'échelonner sur plusieurs mois. On récolte dans un premier temps les grappes situées dans le bas de la plante,

 puis en remonte au fil des semaines, en fonction du développement des autres niveaux de grappes...

En règle général, une plante produit sur environ quatre à cinq niveau (en fonction du temps et de l'ensoleillement).

  

MOIS D'AOUT

Comme chaque année, un moment très attendu : la cueillette de mirabelles. Elles sont délicieuses !!!

 

 

 

 Poirées, haricots, tomates, les récoltes se poursuivent au fil des semaines.

 Durant une dizaine de jours, j'ai été amené à couvrir les tomates à cause d'une pluie trop abondante et des températures

 trop basses. Cela permet d'éviter que les fruits n'éclatent et prévient l'apparition de maladies,

favorisées par l'humidité.

 Malgré les caprices du climat, la production de légumes est tout à fait satisfaisante, excepté pour les courgettes.

 J'ai resemé de nouveaux pieds début août afin d'avoir une production plus tardive. Il ne faut pas hésiter à couvrir

 par temps trop pluvieux, car le feuillage des courgettes n'aime pas l'eau. C'est d'ailleurs pour cette

 raison qu'il faut arroser la plante au pied.

 

 

La récolte de haricots nains a été moyenne au niveau de la production, mais très satisfaisante au plan gustatif.

Celle des concombres et abondante et s'échelonne sur plusieurs mois. 

 

 Les pommes du jardin

 

 3ème floraison de roses

 

 Début août j'ai resemé des courgettes. Au 15 septembre, celles-ci commencent à produire.

 Les haricots nains semés début août donneront leur production début octobre.

 Ces récoltes tardives permettent de prolonger agréablement la saison de jardinage.

 Le résultat dépendra des conditions climatiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos et textes : tous droits réservés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site